Passeport pour les ‘ouacances’

J’ai enfin reçu le document magique qui me permettra de courir le monde sans soucis au cours des dix prochaines années… et je suis (presque) en vacances !

Avec toutes ces histoires de faux-passeports dans le football, la préfecture m’a un peu cassé les bonbons (coup de gueule ! Marre d’être victime de la LEM !). Sans doute ont-ils voulu vérifier l’authenticité de mes racines françaises… Ils ont dû imaginer je ne sais quoi, que j’étais un réfugié kosovar du nom de Boironovich qui demandait la nationalité française pour pouvoir jouer en Pro A… ou bien un sénégalais en exil du nom de M’Boilon à la recherche d’une contrée hospitalière… En tout cas, je l’ai et cela a suffi à faire mon bonheur ce week-end ! Une chose est sûre, à trois semaines de mon départ pour Dakar, je ne l’échangerai pour rien au monde. Pas même contre un titre de champion de France de l’Asvel (coup de blues…), c’est dire à quel point c’est important !…

Mon précieux sésame pour Dakar...

Mon précieux sésame pour Dakar…

Encore une petite semaine « d’école » (quelle classe travaille encore en juillet ?), et puis basta, les élèves dans la nature et le cartable au placard. Certains diront que les enseignants ne glandent rien de leur année et que nos vacances ne sont pas méritées… A ceux-là je réponds que je ne suis pas en vacances pendant l’été, je suis… en chômage technique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*