Cap sur Dakar

A moi le Sénégal !...

A moi le Sénégal !…

Je ne réalise pas encore la proximité de cette belle aventure qui va s’offrir à moi. Tout ce que j’ai pu lire, apprendre, écouter et rêver de ce pays depuis plus de six mois va enfin prendre corps et devenir réalité ! Sans doute est-ce la raison pour laquelle je ressens cette sorte d’impatience mêlée à de l’appréhension… Et si j’étais déçu ? Et si ce voyage ne remplissait pas toutes ses promesses ?

Non, c’est impossible, on ne peut pas revenir déçu d’un tel voyage, de tant de dépaysement, d’une telle immersion au cœur d’une population étrangère aussi formidablement accueillante que les africains ! A moins d’oublier de s’enivrer, à moins d’oublier de se plonger totalement dans cette culture fascinante… Mais je pars avec en tête le message de ce proverbe africain :

Une calebasse pleine ne peut accueillir l’eau fraîche.

Je pars donc en laissant ma peau de « toubab » pour me glisser dans celle d’un voyageur curieux et passionné par les rencontres, les paysages et les événements qui ne manqueront pas d’alimenter ce séjour. Je pars à la recherche de quelque chose qui me manque ici, peut-être un bout de moi – ou de ma légende personnelle, en quête peut-être de liberté, d’évasion ou d’amour… Qui peut dire ce qui m’attend là-bas ?

De retour de Dakar, sans prendre le temps de toucher terre, je file illico rejoindre les zinzins à Bonne Anse… Bref, je délaisse le PC et le site pour un mois, et c’est une très bonne chose ! Je ne reviendrai qu’avec plus d’enthousiasme et de nouvelles idées pour la mise à jour de la rentrée !…

Bonnes vacances à ceux qui en prennent… et bon courage à ceux qui bossent !

PS : Promis, si au cours de mon voyage je trouve un cyber-café à Dakar ou ailleurs… je laisse un message sur le forum des zinzins…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*