Avoir le coeur à la fête

La période de Noël a démarré tambour battant : partout, dans les rues, dans les magasins, dans les écoles, dans les médias, on a sorti guirlandes et paillettes pour préparer les fêtes à venir. Cela ne suffit pas à me convaincre que tout va bien sur la terre et que l’on vit une époque formidable, mais il me semble essentiel de profiter de la chaleur, de la convivialité et de la joie qui émanent de cette période.

noel-autrement-berlin-754x400Il y a des parents et des amis à retrouver, des sentiments à exprimer, des lettres à envoyer, et tant de rêves à accomplir ! Il faut tout faire pour «s’offrir un temps des fêtes mémorables»…

S’offrir un temps des Fêtes MÉMORABLE…

(texte reçu par m@il d’une amie canadienne – merci Danielle !)

Nous vivons des temps difficiles, préoccupants, stressants. Sur l’échelle des facteurs de stress, les événements internationaux arrivent cette année en 2e position. On ne regrettera pas 2001, on en tirera une leçon de vie, espérons-le. Individuellement, le malheur peut nous transformer parce que c’est d’abord à l’intérieur de nous que les changements s’opèrent. Nous seuls avons le pouvoir de définir notre réaction personnelle devant les pressions extérieures, d’opter pour l’optimisme et le bonheur, et de résister à l’appel de la détresse collective.Chacun possède en lui les moyens de trouver la joie et le bonheur même quand les temps sont durs, et c’est précisément quand le bonheur est menacé qu’on a besoin de se faire du bien.

Avoir le cœur à la fête cette année est plus important que jamais parce que tout spécialement cette année, on a besoin de rapprochement, de chaleur, de paix et d’amour. Il nous faut réaliser que le bonheur n’a pas disparu de la planète et qu’il existe toujours. Pour cela, il faut le recréer, le toucher, en jouir et s’en souvenir parce que tous les instants de bonheur sont porteurs d’espoir dans les moments difficiles. Notons tout de suite à nos agendas 2002 de nous planifier des instants de bonheur quotidiens.

Quel est votre rêve le plus fou ? Escalader l’Himalaya, vous offrir le festin de Babette, sillonner les mers du Sud, apprendre à faire du ski, de la plongée sous-marine, ou à danser le tango? Osez! Osez faire quelque chose que vous n’avez jamais fait. Payez-vous une folie et oubliez tout le reste, le temps est à la fête. Il suffit de créer le contexte pour cultiver le bonheur : aller patiner à minuit, s’offrir une balade en traîneau à chiens dans Charlevoix, une messe de minuit en carriole comme dans le bon vieux temps ou une séance de dorlotage dans un SPA. Il est plus important que jamais cette année de rire et de s’amuser…

Parce que c’est maintenant que nous avons besoin de joie et d’amour,
parce que c’est maintenant que nous avons besoin d’être heureux,
parce que c’est AUJOURD’HUI qu’il faut vivre pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*