Ma raison d’être…

Préambule : je me rends compte que cette rubrique ressemble de plus en plus à une chronique musicale ! Ce n’est pas que la musique soit l’une des seules choses à me faire vibrer, mais j’ai toujours associé les temps forts et les rencontres de ma vie à des chansons…

Les nuits de Fourvière

Les nuits de Fourvière

En juillet dernier, perché sur un bout de ruine romaine, j’avais été soufflé par le remix endiablé de cette chanson par un Obispo au sommet de son art. Quand je l’ai redécouverte sur son dernier CD live, j’ai retourné tout l’immeuble, les enceintes à fond ! Depuis, je la diffuse partout, dans la voiture, au basket, au réveillon, et toujours à fond, l’intro est trop terrible…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Cette version a quelque chose qui m’a fait prendre conscience de la force des textes. Elle me permet aujourd’hui de l’écouter différemment, d’en comprendre beaucoup mieux le message, de la ressentir beaucoup plus fort… Merci à mon zinzin Yvan’s d’avoir signé le livre d’or en citant un bout du texte qui suit, ça m’a beaucoup touché.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Elle dit qu’on peut toujours trouver
Des excuses pour ne pas bouger
Elle, elle préfère encore se taire
Et faire ce qu’elle a à faire
C’est peut-être… une goutte d’eau dans la mer
C’est peut-être… une goutte d’eau dans le désert
Oui mais c’est sa raison d’être
Sa raison d’être…

Merci à tous ceux qui ont accompagné mon entrée dans la nouvelle année, merci les zinzins et toda la familia pour Noël et les fêtes, merci les Old Star Gamers pour la fantastique soirée du 28 décembre, merci les amis st jeannaires pour le réveillon au pays des grillons (merci en particulier aux deux personnes qui sur le coup de minuit m’ont pris dans leurs bras en me souhaitant simplement : «Ne change rien…»), merci les basketteurs pontois et les amis italiens de Livorno pour ce dernier week-end placé sous le signe de l’amitié et de la convivialité. On m’a beaucoup dit merci pendant cette période, aujourd’hui c’est à mon tour, parce que tout ce que j’ai pu vous donner, vous me l’avez rendu au centuple. Merci, grâce à vous tous je l’ai ma raison d’être, j’en ai même des tas…

Je souhaite à tout le monde de trouver la sienne, et de s’y tenir. Je suis désormais convaincu que la mienne passe par les autres, en donnant tout pour vivre avec eux de grandes choses… alors je préfère encore me taire, et vite faire ce que j’ai à faire avant qu’il ne soit trop tard. «La vie passe vite et vite ça fait pas long… » (Fugain)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

C’est peut-être… une goutte d’eau dans la mer…
C’est peut-être une goutte d’eau dans le désert…
Oui mais c’est sa raison d’être, sa raison d’être
Oui mais c’est sa raison d’être, sa raison d’être
Sa raison d’être, sa raison d’être
Oui mais c’est ma raison d’être
Ma raison d’être aussi…
Oui mais c’est notre raison d’être !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*