Jean-Paulski… par Coluche

Coluche

Coluche

Après deux jours de commentaires non-stop sur la vie du pape – et sa succession, voilà le seul analyste que j’ai encore envie d’écouter !

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Bon, parce que, dis donc hé, pour en élire un autre un Pape, c’est la merde hein… Faut les réunir d’abord les Cardinaux ! Y en a partout, y sont aux quatre coins… Ils sont très vieux… On leur met des petits ronds rouges sur la tête, c’est pour pas les paumer dans les squares ! Au moment de la promenade, hou hou… ils bavent comme ça, hou hou !… Et ils sont très vieux, y en a qui sont presque liquides, y vont les chercher avec des éponges !

Alors j’vais vous expliquer, et puis c’est un merdier, faut les réunir et puis il y a la fumée, faut faire venir l’Indien ! Y a des tas de… Alors ils les mettent dans une pièce, c’est là où y a la fenêtre.
Vous avez vu des fois à la télé avec Léon Zitrone qui fait le reportage :
 » Eh bien, nous sommes actuellement sur la place Saint-Pierre…  »
Alors y a une pièce et puis à un moment ils viennent à la fenêtre et c’est lui le Pape, le mec qui vient. Vous voyez ? Parce que, par exemple, celui qu’a chaud il va ouvrir la fenêtre…
– Waaaaah !
– Non non, moi j’ouvre la fenêtre…
– Il nous fait coucou !
– Waaaaah !
Sont g’lés, faut faire gaffe là-bas ! Faut y aller, la femme de ménage elle fait gaffe, elle se baisse hein ! Bon ! Alors ils les réunissent là dans la pièce et ils font pouf pouf.
– Pouf, pouf, ça-se-ra-toi-qui-va-êtr-e-le-pa-pe !
Bon, et puis y en a un qui gueulait parce que ça faisait trois ou quatre fois que ça tombait sur lui.
Alors un moment, il a dit :
– Vous r’tournez pas… Y a un Polonais qui vient d’rentrer. Il parle pas la langue. Il croit qu’on s’partage un missel. On va le pousser à la fenêtre, ça va être bon pour lui.
– Tiens ! Heu… Bonjour Jean-Paulski !
– Salut les filles !
– Bon, il est con !… Alors, dites moi, heu… y a votre bagnole qui gène !
– Aaah, ma bagnole !
Y en a qui a pris le micro:
– C’est lui le pape !
– Ouaiiiis !
– Il est polonais !
– Aaaah….!
(Coluche, « Jean Paul II et Jean retiens I »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*