Des fraises à la place du pop-corn au cinéma

… Ou comment effectuer d’un même mouvement la promotion d’un produit local et une salutaire action contre la malbouffe.
Des fraises au cinéma : hmmm...

Des fraises au cinéma : hmmm…

NIMES, France, 14 avril 2005 (AFP) – Des fraises à la place du pop-corn au cinéma, c’est l’initiative symbolique lancée par une association de producteurs à Nîmes (Gard) pour promouvoir la gariguette, l’une des premières variétés de fraises du printemps. Ces fraises, reconnaissables à leur forme allongée et leur goût parfumé, seront offertes le soir aux spectateurs dans la file d’attente d’un cinéma d’art et d’essai de la ville, lors de l’opération prévue ce week-end.(…)
L’un des responsables du cinéma Le Sémaphore, Jean-Sylvain Minssen, y voit un « coup de main sympathique à l’agriculture » et une « démarche différente des grands multiplex où l’on trouve surtout de grands panneaux publicitaires dans le hall ».

A l’heure où l’on salive devant les premiers fruits de l’été, voilà de quoi donner envie d’aller plus souvent au cinéma. Des fraises au cinoche, le rêve… Ah la belle initiative des producteurs du Gard ! Tout en assurant la promotion d’un produit du terroir de façon intelligente, ils font honneur à leur profession, réapprennent le goût des bonnes choses à des spectateurs gavés de pop-corn et de sodas, luttent contre l’obésité et la malbouffe…

En espérant que cette jolie expérience fasse des petits dans les cinémas de France cet été… et en allant jusqu’à souhaiter qu’elle traverse un jour l’Atlantique !

Si j’t’envoie des fraises de mon fraisier
C’est pour que tu te souvienne de mes baisers
Si j’t’envoie des fraises de mon fraisier
C’est pour qu’t’oublies pas la mienne
Dans tes pensées…
(Pierre Perret)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*