Un mot de Sénèque

Une parole philosophique pour se remettre d’une fin d’année scolaire particulièrement émouvante.

Je n’aime pas les fins d’année scolaire. Les miennes s’accompagnent toujours d’un coup de blues – et de quelques larmes – la veille, le jour-même, ou les deux.

Cette fin d’année fut particulièrement arrosée (dans tous les sens du terme !), car elle marquait aussi la fin de cycle d’une équipe de rêve, qui aura partagé bien plus que de simples considérations pédagogiques depuis deux ans. Mais y a rien qui dure toujours…

La "Dream Team" de l'école Prainet 2 de Décines (2003-2005)

La « Dream Team » de l’école Prainet 2 de Décines (2003-2005)

Passé le temps de l’émotion, je refuse de me laisser gagner par les regrets d’un temps révolu, et je fais mienne cette merveilleuse citation de Sénèque, découverte grâce à France Gall :

On regrette moins ce qui n’a donné ni joie ni plaisir. Mais si vous confessez lui avoir dû de grandes jouissances, ne vous plaignez pas qu’on vous les ait ravies ; soyez reconnaissant de les avoir goûtées. (Sénèque, Consolation à Marcia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*