Le canular de l’année !

canular-gerald-dahanIl l’avait un peu mauvaise, le père Domenech, quand on lui a demandé ce qu’il avait pensé de la blague de Gérald Dahan. En se faisant passer pour le président Chirac, l’imitateur de « Rire et Chansons » a pourtant réalisé un coup de génie en dupant toute l’équipe de France de football.

Prétendant appeler de sa chambre d’hôpital du Val de Grâce, le faux président en convalescence s’est d’abord entretenu avec le sélectionneur Raymond Domenech avant de demander à parler à Zinedine Zidane, à quelques heures d’un match décisif à Dublin contre l’Irlande.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Chirac : « Est-ce que je peux vous demander une faveur ?… Si au moment de la Marseillaise, vous pouviez avoir la main sur le cœur… Alors, vous me feriez le plus grand plaisir. Si toute l’équipe pouvait le faire… Pour tout le pays et pour moi… »
Zidane : « On le fera, on le fera. On en discutera et… on le fera. On le fera. »
Chirac : « Je suis de tout coeur avec vous. Vive l’équipe de France. A bientôt Zizou… »

Au moment de l’hymne national, Zizou en bon capitaine a consciencieusement rappelé à ses joueurs le fameux geste. C’était la première fois que les bleus adoptaient une telle posture dans l’histoire de l’équipe de France, ce qui ne manquait pas d’impressionner les analystes, Thierry Gilardi en tête. Le volubile commentateur de TF1 donnait de la valeur ajoutée au canular en lançant une phrase qui restera dans les annales du football télévisé :

Eh bien vous avez une idée de la détermination des Bleus, main droite sur le cœur ! Je crois que c’est la première fois que je vois ça, de la part d’une équipe de football… (Thierry Gilardi au micro de TF1)

L'équipe de France, la main sur le cœur au moment de la marseillaise !

L’équipe de France, la main sur le cœur au moment de la marseillaise !

Les bleus ont diversement apprécié d’avoir été les dindons de la farce, certains ont vu ça d’un goût douteux et pour Domenech, déçu et vexé, c’était même pas drôle… Moi, j’ai trouvé ça vraiment excellent sans aucune réserve ! Et en plus, les bleus ont gagné alors…