Jamel + Gad = !

Jamel Debbouze, Gad Elmaleh : deux répertoires bien distincts pour deux talents comiques, et deux personnalités attachantes qui ne cessent de prendre de la hauteur. Au point de se rejoindre tout en haut de l’affiche ?
Jamel Debbouze

Jamel Debbouze

Les dernières prestations scéniques de ces deux-là m’ont fait littéralement pleurer de rire. Par le plus grand des hasards, j’ai découvert à quelques semaines d’intervalle le dernier spectacle de Jamel en DVD (100 % Debbouze), puis celui de Gad Elmaleh – en live à Marseille. Trop forts.

Jamel ou Gad ? Gad ou Jamel ? Le juif de Casa ou le maghrébin de Trappes ? Les deux mon colonel ! Parce qu’ils ont en commun leur origines marocaines, les deux artistes comiques sont très souvent comparés ou mis en opposition. Pourquoi choisir, et chercher à diviser ces deux vieux complices (ils avaient joué ensemble il y a quelques années le sketch mythique de « la barre de faire », qui figure dans les bonus du DVD de Gad) ? Je suis de ceux qui pensent qu’on peut aimer vraiment l’un et l’autre à la fois…

Pour du rire de très bonne qualité

Gad Elmaleh

Gad Elmaleh

J’aime Jamel pour sa force comique, ses mimiques, sa sincérité, la tendresse et l’intelligence sensible qu’il dissimule derrière son air ahuri… J’aime Gad pour la justesse de ses textes, pour sa capacité à extraire le comique de ces situations qui constituent notre quotidien, et surtout, pour son incroyable palette de talents (acteur, danseur, chanteur, mime…) qui en font un artiste « total ».

Certains rabat-joie (notamment les inconditionnels de Dieudonné à tout hasard) leur reprocheront de n’être que des amuseurs incapables de porter des valeurs et des engagements plus politiques. « Issus de l’immigration », ces deux-là véhiculent pourtant des messages plein de respect et de tolérance. Certes non, ils ne seront pas candidats à la présidentielle de 2007, mais je suis intimement convaincu que leur parole permet de lutter contre l’anti-communautarisme. Jamel est même associé à l’action du collectif Devoir de mémoires.

Ensemble sur scène ?

Les deux compères pourraient très bientôt s’inventer un destin commun, à travers un projet de film mis en scène par Chabat… ou sur scène. « Quand on est ensemble, Jamel Debbouze et moi, c’est la preuve vivante que la réunion des deux communautés juives et arabes est possible », dit Gad Elmaleh, soulignant que le spectacle que les deux acteurs comiques marocains voudraient faire ensemble « n’a jamais été aussi important. Il faut vraiment qu’on l¹écrive et qu¹on y aille ».

Jamel + Gad = ! (C'est mal fait, hein ?)

Jamel + Gad = ! (C’est mal fait, hein ?)

Jamel et Gad ensemble sur scène… « tu rends compte ? » Après le sensationnel Coup De Soleil à l’Olympia qui avait réuni Bedos, Smaïn et Boujenah en 1991, j’attends ce cocktail d’humour et de fraternité avec la plus grande impatience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*