Bye bye déprime !

Une étude scientifique démontre que tous les facteurs étaient réunis pour faire de ce lundi 23 janvier le jour le plus déprimant de l’année 2006… La bonne nouvelle, c’est qu’il est passé !
Sourire anti-déprime ;-)

Sourire anti-déprime

Ce lundi 23 janvier aurait été le jour le plus déprimant de l’année 2006. Ce sont les conclusions d’une enquête menée auprès de plusieurs centaines de personnes. Des conclusions valables pour la plupart des pays européens, le Canada et les Etats-Unis.

Pourquoi le 23 janvier précisément ? Les froideurs hivernales, le temps écoulé depuis Noël, le fait que l’on ait repris le travail, que les factures des fêtes se fassent sentir, que les résolutions de nouvelle année battent de l’aile et que les perspectives de réjouissance soient maigres pour les semaines à venir. Ces six facteurs, qu’il a transcrits dans une formule mathématique complexe, font ressortir le fait que le lundi le plus proche du 24 janvier est le jour le plus déprimant de l’année.

Je me disais aussi, c’était vraiment difficile ce matin. Un peu comme ça…

La rame au réveil ce matin donc, puis une longue journée sans soleil, et l’attaque à la cuillère du pot de Nutella dès mon retour de l’école… Tout s’explique : c’était un jour scientifiquement déprimant. Le pire, c’est que j’accorderai presque du crédit à la théorie de ce gugusse…

baby-laughD’ailleurs, j’en profite pour enterrer ce jour toutes les mauvaises raisons de me plaindre. Selon la même théorie, il n’y aura pas de jour aussi déprimant avant au moins un an. C’est que ça en fait des jours de bonne humeur ! Voici de quoi vous aider à vous en souvenir…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*