A l’école de la planète

Le photographe Yann Arthus-Bertrand s’associe à l’Education Nationale et au ministère de l’écologie afin de sensibiliser 10 millions d’élèves aux enjeux du développement durable.

« Le développement durable, pourquoi ? »

Une exposition pédagogique pour chaque école de France

developpement-durable

Le développement durable, pourquoi ?

Le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche et le ministère de l’écologie et du développement durable se sont associés au projet du photographe Yann Arthus-Bertrand afin de sensibiliser 10 millions d’élèves aux enjeux du développement durable.

Il s’agit de fournir aux écoles élémentaires, collèges et lycées, un jeu de vingt-deux affiches axées sur le respect de la diversité des hommes et des richesses naturelles, (…) ainsi que des fiches pédagogiques. Objectif : organiser des actions de sensibilisation au développement durable au cœur de l’établissement scolaire.

Ne pas surexploiter les ressources de la planète...

Ne pas surexploiter les ressources de la planète…

C’est devenu l’une des expressions les plus « tendance » de notre époque. Récupéré, galvaudé, caricaturé, dénigré, le développement durable pourrait cependant incarner une véritable démarche de progrès, au service d’une cause humaniste et écologique.

Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants (Antoine de Saint-Exupéry)

Voici la définition qui me semble la plus appropriée, celle à laquelle j’ai envie d’adhérer : le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes, sans compromettre la capacité des générations futures de satisfaire les leurs. Elle doit être complétée par la définition des trois piliers qui doivent être conciliés dans une perspective de développement durable : le progrès économique, la justice sociale et la préservation de l’environnement.

Chaque Français rejette en moyenne 360 kg de déchets par an

Chaque Français rejette en moyenne 360 kg de déchets par an

Aujourd’hui, nous compromettons la capacité des générations futures de satisfaire leurs besoins !… Parce que nous vivons sur une planète aux ressources limitées, que nos sociétés occidentales surexploitent (20 % des hommes consomment 86 % des ressources de la Terre…), parce que des millions de personnes vivent avec moins de un euro par jour et sont privés de l’accès à l’eau potable… il y a vraiment urgence à modifier les comportements, afin de respecter la vie sous toutes ses formes, et en tous lieux !

C’est dans ce but que Yann Arthus-Bertrand a mis son talent au service de la cause éducative, en s’associant à deux ministères (Education Nationale, Ecologie & développement durable). Avec cette exposition composée de vingt-deux photos exceptionnelles tirées de son grand projet La terre vue du ciel, il accompagne le message de Nicolas Hulot : « l’émerveillement est le premier pas vers le respect ».

Pour beaucoup d’adultes, il est déjà trop tard… Mais en sensibilisant les esprits neufs, curieux, ouverts, on augmente considérablement les chances de faire évoluer les comportements vers une plus grande responsabilisation.

Le revenu moyen des vingt pays les plus riches est 37 fois supérieur à celui des vingt pays les plus pauvres.

Le revenu moyen des vingt pays les plus riches est 37 fois supérieur à celui des vingt pays les plus pauvres.

Les fiches pédagogiques – téléchargeables sur le site Good Planet – qui accompagnent les clichés et les thèmes sont extrêmement bien conçues (cela change des coffrets pédagogiques offerts par certaines entreprises, dont l’objectif inavoué est de sensibiliser les jeunes esprits à leur marque et à leurs produits…). Il y a là matière à monter de beaux projets de classe, de la maternelle au lycée ! Je ne peux que souhaiter que mes collègues de tous niveaux investissent ce matériel avec le plus d’enthousiasme possible.

Pour le moment, je guette les livreurs à l’entrée de l’école avec la plus grande attention !

Sur la toile : Fondation Good Planet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*