Deux petits princes en prison

Depuis le 7 mars dernier, deux enfants de Décines sont enfermés avec leurs parents dans un centre de rétention et menacés d’expulsion, au mépris de la convention des droits de l’enfant. Parents, enseignants et élus se mobilisent.
Deux enfants en prison

Deux enfants en prison

Artem a 9 ans. Son petit frère Levon, 7 ans. L’histoire commence à Décines (banlieue est de Lyon), lorsqu’un matin la police vient chercher la famille Arutyanyan et l’emmène au centre de rétention de l’aéroport de Lyon-St Exupéry.

Depuis huit jours, Artem et Levon sont enfermés avec leurs parents au mépris de la convention des droits de l’enfant, et menacés d’expulsion malgré une circulaire de M. Sarkozy interdisant le retour vers le pays d’origine d’enfants scolarisés avant la fin de l’année scolaire.

Un comité de soutien s’est immédiatement constitué à l’initiative des parents et des enseignants de l’école, accompagné par la création d’un blog.

Notre action est la manifestation spontanée de l’indignation de parents d’élèves et d’enseignants de toutes tendances politiques et culturelles. Nous tenons à remercier toutes les associations, organisations politiques de toutes tendances, et les médias qui nous aident dans ce combat dans l’intérêt des enfants.

Les élèves de l'école ont fait des dessins pour Artem et Levon

Les élèves de l’école ont fait des dessins pour Artem et Levon

Un premier départ a pu être annulé, mais la famille a été transférée dans un centre de rétention proche de Calais, traduisant «la forte volonté du prefet de les éloigner du comité de soutien et de leur avocat». Une délégation composée d’élus et de parents d’élèves se rendra demain dans le nord pour continuer à réclamer la libération et le retour à l’école d’Artem et Levon.

Mobilisation devant la mairie de Décines

Mobilisation devant la mairie de Décines

La mobilisation continue aussi à l’école des Sablons, où je connais bien quelques enseignants (Du courage ! Soyez forts ! On est avec vous !). N’hésitez pas à les appuyer dans leur combat en laissant vos commentaires et vos messages d’encouragement sur le blog du comité de soutien Artem et Levon.

——

PS – mise à jour du 22 mars 2006 : j’ai reproduit cet article sur Agoravox, le média citoyen… il a été lu par nombre d’internautes puisqu’il a figuré trois jours à la une du site et a recueilli bien plus de commentaires qu’ici ! En vain, malheureusement… la famille a finalement été expulsée, et ce triste épilogue m’a inspiré un coup de gueule : Humanité zéro.

2 Des réflexions sur “Deux petits princes en prison

  1. Je suis venue ici par hasard, mais il y à pas de hasard..
    Que dire de plus, je trouve indigne que ces enfants subissent un tel sort.
    Pour l’Etat, tant que cela ne leur rapporte pas d’argent, n’y un honneur quelconque, il bouge pas..
    Pour que nos pantins haut placés et qui nous dirige bouge, il faut qu’ils trouvent gain de cause et cela est intolérable.
    J’espère qu’il comprendra que de donner sans rien attendre en retour et de plus pour des enfants, qui commence juste leur vie.
    Cela serait bon pour leur âme s’ils il y à âme chez eux.
    Un jour il pourront ce justifier, d’une bonne action dans l’au-delà. ..Mon avis perso,
    Que toute ma foi, donne à ces enfants la libération de leur corps et leur âme..
    En pensée
    janis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*