Un concert de Bénabar

Avant, pendant, après son concert… Trois temps (et trois chansons) pour découvrir et redécouvrir Bénabar.
Bénabar en concert

Bénabar en concert

Il a commencé pour moi bien avant la date du 15 mars, à Noël en fait, lorsque j’ai reçu simultanément un « kit Benabar » comprenant son dernier album (Reprise des Négociations)… et ma place de concert.

Touché par la sensibilité et l’humour de ce personnage de clown tragi-comique, j’ai plongé dans ce troisième opus avec un immense plaisir, en alternant avec des écoutes aléatoires des albums précédents ses deux premiers opus : j’ai toujours aimé me replonger dans l’œuvre complète d’un artiste avant de le voir sur scène. Avant, pendant, après le concert… certaines chansons nous interpellent à des moments différents.

Avant le concert, et depuis la première écoute, c’est la chanson « Majorette » qui était pour moi le titre-phare du répertoire de Benabar. Un texte inspiré sur des amours déçus, une alternance de rythmes, une montée en puissance qui explose au son des cuivres…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Pendant le concert, c’est un autre chanson qui m’a fait vibrer, un chanson du dernier album qui a sonné, résonné… Les épices du souk du Caire. J’avais écouté l’album de nombreuses fois, mais écouter n’est pas entendre ! Si je m’étais laissé envoûter par sa musique, j’avoue que je ne savais pas avant le concert de quoi parlait cette chanson et son titre restait pour moi énigmatique. Et puis, en tendant une oreille attentive, je me suis laissé emporter par la finesse d’un texte génial, par la verve exaltée de l’artiste sur scène, et par le talent des trompettistes que nos voix ont longtemps accompagné pour terminer…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Bénabar live !

Bénabar live !

Et puis, après le concert, j’ai encore écouté Benabar, pour prolonger le plaisir de l’instant. Une semaine plus tard, mon baladeur sur les oreilles dans le train, je redécouvre intégralement les chansons du dernier album, paroles et musique. En les associant inévitablement à mes souvenirs du concert…

Un sourire tendre et tragique pour « Le fou rire », une envie de danser qui passe sur « Maritie et Gilbert Carpentier », et puis l’émotion réelle ressentie après coup pour un titre plus intime, plus engagé :« Qu’est ce que tu voulais que je lui dise ? », que j’écouterai trois ou quatre fois d’affilée pour mieux me rappeler du silence qui l’accompagnait pendant le concert…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

D’autres revues de concert de Bénabar :

Benabar en concert sur le web :
Benabar a un truc. | En concert à Nancy

Une réflexion sur “Un concert de Bénabar

  1. Très content de voir ton trackback. Je suis toujours étonné de savoir comment on arrive sur mon blog. Les mystères de la toile…

    Ravi aussi de voir que tu aimes le Petit Prince, personnage qui compte beaucoup dans ma vie pour diverses raisons.

    J’ai découvert Benabar au Zenith de Rouen. J’avais déjà écouté l’artiste d’une oreille distraite. Je l’ai vraiment découvert, un show man comme on en a peu en France. Atypique pour sa génération, un style « hors milieu », ça change du rap et autre techno.
    Et le live a un petit plus que l’on ne peut avoir chez soi derrière sa TV 16/9 et son dolby stéréo.

    Décidément, BENABAR a un truc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*