Le chanteur qui a tout donné

Cali en concert : intime, émouvant, bouleversant… Un très grand moment de musique, d’humanité, de vie, à partager sans compter.
Cali en live

Cali en live

C’est un air d’opéra qui a ouvert le bal. Et puis Cali est arrivé sur scène, entouré de ses musiciens, ses amis, ses frères. J’étais avec l’ami Marcus et mon frère Lolo. Nous avons passé tous ensemble, lui et nous, eux et moi, une soirée exceptionnelle.

J’ai vu quelques concerts dans mon existence, j’ai connu des artistes généreux, enthousiastes, charismatiques, fraternels, proches du public. Mais je n’avais encore jamais ressenti quelque chose d’aussi intense pendant tout un spectacle.

J’ai vraiment découvert l’artiste Cali très récemment (lors d’un nouveau kit « albums + place de concert » offert par mon frère ;-)). J’avais l’image d’un mec assez torturé, un peu écorché vif… Mais Lolo était revenu très enthousiaste de son concert quelques semaines plus tôt, et je ne voulais pas manquer cette occasion de mieux le connaître.

Le chanteur qui a tout donné...

Le chanteur qui a tout donné…

Pendant 2h50, le perpignanais a régalé le public du palais des spectacles de St Étienne, et s’est littéralement donné à son public. L’homme est d’une simplicité étonnante et d’une générosité incroyable, mais c’est avant tout sa sensibilité à fleur de peau qui est remarquable. Il n’a de cesse de remercier le public en levant le pouce ou portant la main sur le cœur (de quoi mettre parfois la larme à l’œil…) Il multiplie également les gestes de tendresse fraternels en tombant régulièrement dans les bras de ses musiciens, et nous a même invité à prendre dans les bras nos voisins !

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

cali-concert-2006-03Un mot me semble parfaitement convenir au personnage comme au spectacle : intime. Ses émotions, ses doutes, son bonheur d’être sur scène, Cali donne tout et ne garde rien (jusqu’à plonger dans le public pour se laisser porter en traversant la salle). Il se livre intégralement, au travers de ses textes comme au cours de ses interprétations.

Cette absence de retenue qui le caractérise, elle s’exprime évidemment aussi dans la folie musicale et la fièvre chaleureuse qui gagne la salle entière, grâce au talent réel des musiciens qui l’entourent : un violon alto inspiré, une contrebasse imposante, des percussions efficaces… Le thème final de la chanson « différente » « différent » reste dans mon esprit l’un des plus grands moments musicaux de la soirée.

Bref, le concert était génial. Il sort quand, le CD live ?

Sur la toile : Cali – site officiel

7 Des réflexions sur “Le chanteur qui a tout donné

  1. pour tout te dire, je suis une vrai fan de CALI et je suis d’accord avec toi en ce qui concerne l’ambiance générale des concerts MAIS »un violon inspiré » si tu veux , c’est même très vrai seulement, ce n’est pas un violon mais un alto. de plus la chanson n’est pas « Différente » comme tudis mais « Différent » alors voila je troouve ton site assez intéressant mais je ne le recommande pas aux VRAI fans pour moi tu insulte Cali et franchement je suis sure que ce n’est pas dans tes intentions alors s’il te plaî la prochaine fois fais plus attention.

  2. Hé bé ! Voilà un commentaire bien dans l’esprit (humble et positif) qui fait la morale pour des pécadilles – désormais rectifiées… On croit rêver. Comment peut-on peut se déclarer « vraiE » fan d’un artiste aussi sensible que Cali, et faire preuve d’une intolérance digne d’un ayatollah ?

    Je n’ose pas imaginer le sort réservé à ceux qui critiquent Cali… Heureusement que les chanteurs ne sont pas à l’image de leurs fans ! Alors s’il te plaît la prochaine fois fais attention et ne viens plus laisser de commentaires sur mon blog !

    PS – Au passage, je suis quand même dégoûté que la chanson « Différent » ne figure pas dans les titres du – superbe – album live 2006 intitulé « le bordel magnifique »…

  3. je voudrais simplement dire que j’ai écouté la dernière chanson de cali ou j’ai été assez sceptique puis j’ai entendu une interwiew de lui sur france bleu ou il mettait dans le même sac l’amour incestueux et l’amour en general j’ai compris que la chanson que j’avais ecouté auparavant concernait l’inceste , je trouve ça monstrueux de profiter de sa notériété pour véhiculér des idées aussi pernicieuse je pense que c’est un destructeur et je ne lui souhaite pas une longue carrière.

  4. @ albertini : je ne connaissais pas la chanson en question, après une petite recherche il s’agit effectivement d’une chanson sur le thème de l’inceste qui s’appelle « Fais-le vite papa ». De là à penser que Cali défend l’inceste, comme vous y allez !!

    Extraits d’interviews :
    (1) « Sur scène il y a un titre qu’on défend qui est sur l’inceste, qui n’est pas sur l’album , qu’on a enregistré quand même. Le texte est très très cru, mais c’était voulu. J’ai écrit ça après avoir entendu un propos de Carole Bouquet sur l’inceste qui m’a énormément touché, elle défendait l’enfance et elle parlait en particulier de l’inceste. On ne l’a pas mis sur l’album, car ça plombait beaucoup…. »
    (Source : http://www.froggydelight.com/froggydelight.php?article=301)

    (2) Cali offre la maturité douce-amère de celui qui a vécu et rêve encore, beaucoup. Père d’un garçon de cinq ans et demi, séparé, revivifié… Avec l’intensité d’un regard fort sur les émotions. “En concert, dit-il, je joue un morceau qui s’appelle “Fais le vite papa”. C’est une chanson très crue au sujet de l’inceste que j’ai écrite après avoir entendu Carole Bouquet parler de la nécessité de défendre l’enfance. Cela m’avait beaucoup touché. ”Et il chante, à l’improviste: “Je prie, mon Dieu, préserve ma petite sœur de tout ça. Fais le vite, papa, chalala… Hier j’avais huit ans et aujourd’hui, je ne sais pas; je ne suis plus une enfant et cela ne me plaît pas, fais le vite, papa, chalala…”…
    (Source : http://www.lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=104&art_id=133156)

    Pas de quoi lui faire un procès d’intention, donc ! Chanteur engagé s’il en est, il revendique seulement l’écriture de chansons qui parlent d’amour…

  5. Et bien me revoilà ici…. Ce n’était pas prévu, pourtant ! (enfin pas à cet instant ! ;-))

    En fait, je cherchais une photo du grand Cali. « Cali concert » et Google images proposent tes deux clichés….

    Du coup, je découvre ton article sur le Grand Corps Malade (toi aussi ! ) et ton compte-rendu après le concert de Cali en 2006 (toi aussi, aussi !!!)… Ce que je viens de vivre et de ressentir entre complètement en résonance avec ce que tu écris dans ton blog… Toujours aussi pertinente la plume de Cy-real !

    Donc je te piquerais bien une de tes belles photos pour mon blog à moi, j’te promets, je mettrai le lien ! M’y autorises-tu ?

    Très Amicalement.
    Biz
    Kris

  6. Bonjour =) Je tombe sur ton blog totalement par hasard en recherchant des images de Cali^^ et je decide de te laisser un commentaire pour te dire que je pense exactement la méme chose que toi de Cali ! C’est, pour moi, le plus grand artist qui soit en tout cas. Et je ne comprends pas vraiment le commentaire de « HENRY » qui est a parament TRES susseptible Pour te dire que ton article et ton résumé et super continue comme ça ! ( jai aussi un blog : by-l0ulou.skyblog.com si tu peu aller faire un tour^^) Salut Bises.

  7. Salut,
    moi aussi je suis tombée par hasard sur ton site!!! en recherchant aussi des images de Cali. Quand j’ai lu ton article j’ai été transportée quelques semaines en arriere, au milieu de la foule délirante du Zénith de Toulouse. En concert, Cali est d’une générosité hors du commun, nous faisant vivre des émotions fortes (rire, larmes ou chantant à tue tête le poing levé) et on en re-demande!!!
    Merci pour ce joli article…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*