Le manifeste du blogtimiste

J’entre en résistance contre la morosité. Venez m’aidez à réhabiliter la pensée optimiste, positive et bienveillante !

la-criseC’est la crise, ils l’ont dit à la télé. La crise financière mondiale. La crise au journal Le Monde. La crise climatique. La crise d’image de notre président. La crise du marché du disque. La crise du PS. La crise gouvernementale italienne. La crise cardiaque qui a emporté Heath Ledger. La crise humanitaire à Gaza, ou au Darfour. La crise immobilière. La crise des valeurs morales. Mes élèves en crise perpétuelle, aussi… Les appels citoyens et républicains se multiplient. La crise partout on vous dit. Pis bien profonde, du genre de celles dont on n’est pas prêts de sortir.

Alors ? J’ai décidé d’entrer en résistance contre la morosité et de prolonger la vie d’une belle idée.

Je lance donc un manifeste. Vous ne savez pas ce qu’est un manifeste ? Moi non plus, enfin je ne suis pas sûr… un p’tit tour de dico :

Manifeste, n.m. – Écrit public par lequel un prince, un État, un parti, une personne de grande considération fait connaître ses vues sur tel ou tel sujet ou rend raison de sa conduite dans quelque affaire importante.

i-want-you-blogtimistePersonne de grande considération… tout à fait moi ça ! Je lance donc officiellement le manifeste du blogtimiste, afin de réhabiliter la pensée optimiste, positive et bienveillante. Et je vous propose de contribuer simultanément à la relance de ce blog et à la réhabilitation de la pensée positive et optimiste. Et puis en ce moment, j’ai un petit faible pour les mecs qui pointent du doigt

Pourquoi se montrer enthousiaste et optimiste par les temps qui courent ? J’ai une première très bonne raison à vous fournir :

1 – Parce que les personnes se décrivant comme très optimistes présentent des risques plus faibles de décès toutes causes confondues. (Source : Optimisme et longévité, étude du CIRS – Centre International de Recherche Scientifique)

Allez, je vous en donne une deuxième :

2 – parce qu’on sait qu’on peut chauffer son cœur au bois d’une personne qu’on aime.

3 – parce que… (C’est à vous !!)

3 Des réflexions sur “Le manifeste du blogtimiste

  1. Mouais …
    Comment faire avancer une idée , une cause auprès de tes semblables.
    Tu peux essayer de convaincre, d’expliquer de vulgariser ou de pisser dans un violon.
    Malheureusement la peur, le pessimisme, le nihilisme sont des moyens aisés et efficaces pour faire réagir à défaut de convaincre.

    Je constate effectivement que beaucoup de cause embrasse l’angle pessimistes pour toucher un maximum de personne. Ce sont les mêmes moyens qui sont utilisé par les puissants pour manipuler la masse. Alors quand les defenseurs d’un idéal « humaniste » se décident à utiliser les mêmes moyens, la saturation n’est pas loin …
    Est il possible de toucher autrement les gens, je crains que non !!!

  2. Tsss…. :roll: T’es pas dans l’esprit du lieu ! J’ai dit : pensée optimiste, positive et bienveillante. Pour les réflexions hautement philosophiques, les coups de gueule et les remises en cause, utilise le forum :!:

    Pourquoi se montrer enthousiaste et optimiste par les temps qui courent ? Je continue, donc (et je reviendrai poster à chaque fois que je trouve une nouvelle raison, en attendant les vôtres !) :

    3 – Parce qu’il y a toujours des mots de Bobin pour illuminer une journée grise

    « À quoi reconnaît-on ce que l’on aime. À cet accès soudain de calme, à ce coup porté au cœur et à l’hémorragie qui s’ensuit – une hémorragie de silence dans la parole. Ce que l’on aime n’a pas de nom. Cela s’approche de nous et pose sa main sur notre épaule avant que nous ayons trouvé un mot pour l’arrêter, pour le nommer, pour l’arrêter en le nommant. Ce que l’on aime est comme une mère, cela nous enfante et nous régénère une mille et unième fois. » (Christian Bobin, une petite robe de fête).

    4 – parce que… (C’est à vous !!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*