Festivals en partage (bis)

Au printemps, à Marseille, les festivals musicaux refleurissent ! D’Avec le Temps à Babel Med Music, revue de concerts.

Au printemps, à Marseille, les festivals musicaux refleurissent ! Comme je l’avais racontée l’an dernier à la même époque, voici ma dernière revue de concerts, passés entre le festival Avec le temps (dédié à la chanson française) et Babel Med Music, le forum des musiques du monde.

Encore plein de belles découvertes, et du bonheur tout plein dans les oreilles…

Mercredi 19 mars 2008, Espace Julien : la Princesse et le Croque-Notes

Marie Cherrier

Marie Cherrier

La princesse s’appelle Marie Cherrier. J’ai découvert cette jeune auteur compositeur interprète de 23 ans en faisant de la peinture dans la maison de ma soeur… Touché par sa voix (« une voix fruitée gambadant entre Vanessa Paradis et Axelle Red ») et par des textes incroyablement matures (« Tu es un peu jeune pour écrire des textes aussi forts », avait soufflé BB King à Bono il y a quelques années…). Il faut dire que la demoiselle a grandi avec des références telles que Brassens et Renaud ; elle rend notamment un hommage aigre-doux au chanteur énervant sur son dernier album, avec la chanson-titre Ben alors quoi ?.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Avec déjà deux très bons albums (Ni vue ni connue en 2005 et Alors quoi ? en 2007), la jolie Marie n’a sans doute pas fini de faire parler d’elle. D’autant plus qu’elle sait communiquer son plaisir et son énergie sur scène, jouant de son charme de femme-enfant… et de sa féminité. Une très belle personnalité à découvrir !

Ours (le chanteur !)

Ours (le chanteur !)

Le croque-note, c’est Ours. C’est le nom de scène de ce jeune artiste, dont je vous ai déjà parlé : il était alors à l’origine de la création du génial site de son chanteur de père… Depuis, Ours a abandonné la conception web pour se lancer dans la musique avec un réel talent, comme le démontre son premier album intitulé sobrement « Mi ».

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Sur scène, avec son petit voile dans la voix, son semblant de timidité (un pseudo pas choisi au hasard) et son humour pince-sans-rire, Ours m’a régalé. Bien entouré d’une bande de potes (le métis sergent Nicholson aux claviers est également le fils d’un célèbre chanteur, indissociable de « la Souche » !), Ours étonne et détonne. (Et puis, j’ai découvert avec surprise que son régisseur était le frère d’une amie…)

Sur la toile :  Ours (site officiel)

Vendredi 28 mars, Docks des Suds : Ecoute le monde !

Asa / Asha

Asa / Asha

On a commencé par un petit tour en Moldavie, avec la fanfare Vagabontu qui a déboulé sans prévenir en plein milieu du hall : le décor était planté. Un petit détour par l’Arménie… mais le doudouk de Levon Minassian ne nous a pas gardés. De toutes façons, nous avions rendez-vous au Nigéria avec Asa (Asha). Un petit bout d’africaine surprenante (à l’instar de sa compatriote Ayo), une voix d’or, à l’aise sur la scène des Docks de Marseille comme à la maison !

Quoi encore, la Chine avec Gong Linna ? Non merci… Nous avons décidé un boycott de la musique chinoise (pourvu qu’ils n’imposent pas ça aux tibétains, c’est horrible !). Alors, en piste pour le Sénégal avec Amadou Baldé : un artiste aux influences multiples, afro-rock-pop-reggae-blues-tsigane. Pas simple de s’y retrouver, et puis c’était déjà un peu tard…

Dommage, nous avons manqué le vol pour Cuba programmé la veille avec la compagnie Ska Cubano. Nous prendrons le vol suivant l’an prochain, en revenant à coup sûr baigner nos oreilles dans ce patchwork musical en 2009 !

C’est pas fini ! Y’a aussi les vidéos… enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*