C’est la crise !!!

Le chat de Geluck disait : « Les pauvres peuvent se consoler en se disant qu’il perdront moins que les riches… » Sûrement que cette façon de voir suffit à éteindre le feu de l’indécence.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Tu finiras cul et chemise, dans ton flirt avec la crise…
Tu finiras par lâcher prise, dans ton flirt avec la crise…
Elle est plus forte que toi, la crise…
(Tryo, Pour un flirt avec la crise)

La crise du logement, la crise des banlieues, la crise de la presse, la crise à l’hôpital, la crise de l’automobile,… C’est la crise , on ne cesse de vous dire. D’ordinaire cela s’accompagne de mesurettes politiques ou de grands discours fatalistes. Sauf que là nous parlons de crise financière internationale et qu’il y a du dégât en perspective.

crise-trader-subprimesLe lundi, la crise est américaine, la faute à ces enfoirés de ricains qui vivent à crédit, les subprimes, etc …

Le mardi, les dogmatiques libéraux américains nationalisent, injectent des liquidités, bref évitent l’accident majeur. Le gouvernement US envisage de mobiliser 1000 milliards de $ ! ! !

Le mercredi, ils montent un plan pour sauver l’économie américaine. Heureusement les nuages noirs du capitalisme américain se sont arrêtés à nos frontières. En plus le système bancaire européen est solide !

Le jeudi, merde ! Même s’il est extrêmement solide le système bancaire européen peut à la marge être touché mais on vous rassure pas la France n’est pas concerné, le système bancaire français étant l’un des plus solide du monde (c’est le président qui vous le dit ! )…

Le vendredi, bordel ! La France est touchée,… pas trop, mais un peu quand même. Nouveau mot d’ordre à la populace : pas de panique. Ah bon !. Les Irlandais provisionnent quand même 400 milliards d’euros au cas ou! ! !

Le samedi, week-end, on se détend, rassurez vous l’état garantit les comptes de dépôts jusque 70 000 euros. Le gouvernement n’envisage que de tondre le livret A et le LDD.

Le dimanche, SURTOUT NE PANIQUEZ PAS, nous vous intimons l’ordre de ne pas paniquer, la crise est maîtrisée, circonscrite ! ! ! On parle d’un fond européen de 700 milliards d’euros maximum… promis !

La suite vous la découvrirez seul … Néanmoins j’ai l’intime sensation qu’une fois encore les élites se foutent de notre gueule et même je crois qu’ils mentent

Pis je me pose plein de questions.

Une crise de conscience ?

Tout d’abord comment se fait-il que les libéraux de tout poil ne vont pas jusqu’au bout de la démarche de purge salutaire ? En effet les spéculations et autres machineries financières ont conduit un petit nombre à amasser des fortunes colossales. Laissons donc les mêmes mécanismes les déposséder. Personnellement j’attends avec impatience que les banques d’affaires américaines ou même européennes s’effondrent et leur mikado financier avec.

Image du film "Le grand saut" (The Hudsucker Proxy)

Image du film « Le grand saut » (The Hudsucker Proxy)

Ensuite puisque l’unanimité semble se faire sur l’absolu nécessité de réguler le capitalisme, pourquoi ne pas commencer à mettre en place les outils de régulation avant toute chose !

Les états riches semblent donc capable d’engager des fortunes pour sauver un système financier dont nous constatons chaque jour les ravages. Les miséreux, les exploités, les opprimés, les délocalisés, les mal-nourris, les mal-soignés, les mal logés, les pas éduqués, les sans emplois, apprécieront sans doute ce geste des puissants à l’encontre de leur égaux.

Finalement je retiens de tous les discours prononcés par les pseudo-élites et les gens autorisés, qu’aucun ne fait amende honorable. Que les mêmes décideurs qui se sont trompés ont l’outrecuidance de se déclarer aptes à résoudre les problèmes, ne remettant rien en cause bien sûr ! Mouais je suis dubitatif !!!

crise-du-systemeReste que le plus inquiétant demeure la soumission de la population à la parole de nos pseudo-élites… Si aux yeux de certains l’heure est grave pour l’équilibre de l’injuste système financier mondial, le statut quo semble de devoir durer en matière de rapports de force entre les populations et les dirigeants politiques et économiques de ce monde…

Que faudra-t il attendre pour qu’enfin souffle un vent de révolte ?

Philou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*