Nos enfants nous accuseront…

Une fois n’est pas coutume, un billet d’humeur positif de Philou ! Il s’agit d’une chronique ciné enthousiaste, coup de coeur pour un film excellentissime qui est un plaidoyer fort pour l’agriculture biologique.[by Philou]

Ne faites pas entrer le comptable et laissez votre conscience prendre la décision… (Edouard Chaulet – Maire de Barjac)

Cette phrase de bon sens résume à merveille le sentiment du film « Nos enfants nous accuseront » ; film dont la bande annonce a beaucoup circulé et circule encore sur le net.

Nos enfants nous accuseront

Nos enfants nous accuseront

Quelle claque avons nous pris hier soir en visionnant au Comédia (seule salle de Lyon diffusant le film ???), cet excellentissime film de Jean Paul Jaud. Car il s’agit d’un vrai film (pas un documentaire), avec de belles images, de beaux personnages, des larmes, du rire, de la légèreté et du grave.

Mais revenons au sujet du film… Le maire de Barjac décide avec son conseil municipal que la cantine centrale du village, alimentant plusieurs écoles et maisons de retraite, va désormais ne fournir que des repas composés de produits issus de l’agriculture biologique. Bien entendu il admet qu’à l’instant T le coût unitaire du repas est supérieur et que cette hausse sera supportée par la collectivité, arguant qu’a long terme tout le monde y trouvera son compte. Vous n’êtes pas convaincu … Il se justifie avec un argumentaire infaillible. Il évoque le sang contaminé et le refus à l’époque de la collectivité de prendre en charge le surcoût du chauffage des poches de sang, clairement identifiées comme dangereuses. Procès, indemnisation et autres drames humains plus tard, le coût supportée et l’impact pour notre société est sans comparaison possible avec l’investissement qu’il aurait fallu faire. Le comptable se trouvant être mis à la porte, le projet peut donc être mis en place.

Le film déroule alors entre la dynamique du village, le sourire des enfants, l’excellent travail des professeurs, la fierté des cuisiniers mais aussi les alertes des scientifiques de renom, les témoignages des drames humains.

Un film alarmiste… plein d’énergie positive

Alors oui ce film est un plaidoyer fort bien illustré pour l’agriculture biologique. Maintenant au-delà de ce message prosélyte qui flatte notre égo d’écolo citoyen, il y a une mise en évidence des incroyables méfaits de l’agriculture intensive.

Les regards, les silences et les incompréhensions de ces agriculteurs et de leur enfants atteint de maladie neurologique, de cancer, de troubles diverses et variés, soumis et résigné à leur sort d’esclave de l’industrie pétrochimique.

De mon point de vue, ces évocations parfois insoutenables, au même titre que les alertes scientifiques n’entament pas l’énergie positive remarquable que ce film dégage : l’engagement du maire (ah ! si tous les maires de France tenaient ce discours) , l’appropriation par les enfants et les parents de cette nouvelle « philosophie » alimentaire et consumériste, la fierté dans le regards des cuisiniers, des paysans bio, etc.…

Je vous recommande très chaudement de voir ce film, pour l’émotion salutaire qu’il soulève, pour chasser l’idée admise que le mieux être alimentaire est élitiste, voir impossible. Pour ne pas ignorer que des scientifiques, médecins et autres experts dénoncent au quotidien les agissements des lobbys, l’empoisonnement des citoyens, les manquements des « politiques » à ces problèmes sanitaires.
Aussi pour tout simplement continuer de croire en l’humain et en la possibilité de changer la donne collectivement mais aussi et surtout individuellement.

Philou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*