Mon voisin, ce héros

Randonneur, bon vivant, écrivain et militant… mon voisin c’est quelqu’un !
Mon voisin au sommet de Marseilleveyre...

Mon voisin au sommet de Marseilleveyre…

Mon voisin connaît tous les secrets des sentiers des calanques – et leurs variantes. Mon voisin n’a pas le permis. Mon voisin a un scooter qui marche tout le temps, lui. Mon voisin met seulement 25 minutes pour aller à la gare avec son scooter. Mon voisin hurle de joie au milieu des supporters marseillais quand Lyon marque contre Marseille. Mon voisin n’a pas de portable. Mon voisin est le roi de la sauce de salade qui va bien. Mon voisin aime la bière – et les bouteilles de vin médaillées. Mon voisin adore la raclette traditionnelle.

Bon. Mais mon voisin n’est pas un voisin tout à fait ordinaire…

Mon voisin est écrivain (certains le considèrent d’ailleurs comme… le plus grand écrivain français). Mon voisin est à l’initiative en avril 2007 (juste avant l’élection présidentielle) d’un texte militant intitulé appel d’air contre la Narcose Sarkozy. Mon voisin est d’ailleurs sur Dailymotion, lisant sa nouvelle « Disparitions » issue du recueil « Appel d’air » (éditions Les Trois Souhaits). Mon voisin a même sa fiche sur Wikipédia

Mon voisin a reçu le Grand Prix de l’Imaginaire en 2006 pour son roman La Horde du Contrevent. Mon voisin a réussi l’exploit d’en vendre 50 000 exemplaires, un vrai succès public pour un roman de Fantasy.

Mon voisin se dévoile étrangement sur la page de garde de la nouvelle édition de son premier roman, La zone du dehors

Alain Damasio se contrefout des fiches biographiques. Il est né quelque part un beau jour. A Lyon ? En 1969 ? Si vous voulez, si ça aide à fixer. On le compare à un bonze rigolo, à un bisounours auquel on aurait fixé un cerveau et des poings. Lui se rêve furtif et flou. Flou à lier ? Il essaie.

Mon voisin a été invité à participer à l’édition 2009 du Libé des écrivains, parue en kiosque le 12 mars dernier. Mon voisin a mangé avec Laurent Joffrin. Mon voisin a assisté à la conférence de presse donnée au siège du PS par Martine Aubry qui présentait un « livre noir » sur les libertés publiques. Mon voisin a rédigé un article intitulé « le PS met en fiche les atteintes aux libertés« . Mon voisin m’a même autorisé à le mettre en ligne sur ce site… (il est là – l’article, pas mon voisin !).

Trop fort mon voisin !

Une réflexion sur “Mon voisin, ce héros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*