2005 : plus d’excuses !

Une journée d’action mondiale contre la pauvreté était organisée le 1er juillet 2005, avec des mobilisations à Paris et dans plus de 50 villes de France, à l’appel de la coalition « 2005 : plus d’excuses ! » en préambule du Live 8 organisé par Bob Geldolf.

Je suis allé au rassemblement lyonnais organisé en fin d’après-midi place Carnot, autour de la statue de la République. J’avais trouvé très forts les clips de sensibilisation sur le site 2005plusdexcuses.org.

Il me semblait important de se mobiliser pour cette cause-là, à l’occasion d’une journée mondiale…

Action mondiale contre la pauvreté

Action mondiale contre la pauvreté

En 2000, les Etats membres des Nations unies s’étaient engagés à réduire la pauvreté de moitié d’ici 2015. Au tiers du parcours, cet objectif est loin d’être atteint. Pourtant, en 2005, la question de la lutte contre la pauvreté sera au cœur de l’agenda politique.
Conscientes que cette année représente une réelle opportunité pour pousser les gouvernements à agir, des centaines d’organisations à travers le monde ont lancé un immense appel à mobilisation : l’Action mondiale contre la pauvreté.

La pauvreté tue un enfant toutes les 3 secondes… 8 chefs d’Etat ont le pouvoir de changer les choses. Pour le leur rappeler avant le G8 de Gleneagles (Ecosse), rendez-vous le 1er juillet 2005 partout dans le monde.

Oh, il n’y avait pas la grande foule place Carnot. L’information avait été bien peu relayée dans les médias, trop occupés à relater des catastrophes et à maintenir le peuple dans la crainte du terrorisme ou du grand cataclysme… pas le temps de soutenir une cause humaniste…

Action bandeau blanc à Lyon, place Carnot

Action bandeau blanc à Lyon, place Carnot

Nous étions quelques centaines pourtant, vêtus de blanc pour la plupart, chacun avec un bandeau blanc, signe de ralliement commun dans le monde entier. Une banderole – blanche évidemment – a été déroulée pour entourer la statue de la République (monument emblématique choisi). Puis une chaîne humaine nous a réunis autour de la place, et nous avons entamé une série de claquement de doigts, toutes les trois secondes, le rythme infernal sur lequel meurt un enfant dans le monde à cause de la pauvreté…

C’était l’occasion de faire quelque chose (ne serait-ce que refuser l’indifférence), de se sentir mobilisés ensemble, c’était aussi la possibilité d’envoyer une lettre à son député (tu l’as bien reçue j’espère m’sieur Fenech ?), et de signer la pétition à l’intention d’un président qui nous représentera au G8 en juillet et aux Nations Unies en septembre, pour porter notre message aux grands de ce monde et tenter d’atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui visent à combattre la faim et la pauvreté, à améliorer l’éducation, la santé, le statut des femmes et l’environnement….

pauvrete-coalition-2005-plus-dexcuses-754x400

C’est peut-être… une goutte d’eau dans la mer…
c’est peut-être… une goutte d’eau dans le désert…

…Je reste convaincu que c’est une goutte absolument nécessaire.

Sur la toile : Make poverty history
site du mouvement mondiale contre la pauvreté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*